Connect with us

Entreprenariat

« Start small, Go fast, Dream big ». Pourquoi nous vous recommandons la méthode Lean Startup ?

Published

on

Créer son entreprise n’est pas une tâche facile ; c’est une aventure imprévisible qui demande beaucoup de temps, d’audace, de concentration et d’implication, et c’est même frustrant. 

Selon la recette classique, il vous faut d’abord vous atteler à votre business plan, présenter votre idée à des banques ou investisseurs, constituer une équipe, créer un produit pour ensuite essayer de le vendre. Et quelque part au cours de ce processus, certaines probabilités ne jouent pas en votre faveur ; vous pourrez rencontrer des déconvenues ou imprévues dont certaines sont fatales voire mortelles pour votre projet.

De nombreux jeunes entrepreneurs partent d’une idée de produit qui les passionne. Ils passent des mois à peaufiner et perfectionner leur produit, sans chercher à savoir si les clients le veulent et en ont réellement besoin. Ensuite, lorsqu’ils mettent leur produit sur le marché, ils découvrent qu’il n’y a pas assez de demande pour ce produit, par conséquent, un échec. Les statistiques affirment qu’une bonne partie des business plans survivent rarement au premier contact avec les clients, une étude de Shikkar Ghosh de la prestigieuse Harvard Business School affirme même que 75% des startups échouent, car comme dit le boxeur Mike Tyson à propos de la stratégie de ses adversaires : “Tout le monde a un plan jusqu’à ce qu’il se prenne un poing dans les dents”.

Soyons honnêtes, à quel point vous êtes sûrs de la demande de votre produit sur le marché et à quel point vous avez testé l’intérêt des clients cible avant la mise sur le marché ?

Une fois que vous avez planifié le lancement de votre produit, il est important d’examiner des approches commerciales intelligentes et stratégiques, des méthodes qui vous permettent, en tant qu’entrepreneur qui se lance dans l’incertitude, de mettre rapidement votre produit entre les mains de vos clients et d’obtenir un retour immédiat, l’adapter et le perfectionner au fur et à mesure.

La méthode Lean Startup vous permet de prévoir ces imprévus, de répondre à toutes ces, mais, avant tout, de répondre à une autre question plus fondamentale : « Devrait-il être lancé sur le marché? » Au lieu de « Peut-il être fabriqué? »

Voici un aperçu de la méthodologie de démarrage Lean et de la raison pour laquelle chaque entrepreneur devrait l’appliquer à sa propre entreprise.

Qu’est-ce que la Lean Startup?

Le Lean Startup est un modèle d’entreprise basé sur un processus d’apprentissage continu privilégie l’expérimentation plutôt que la planification détaillée, le feedback client plutôt que l’intuition, la conception itérative plutôt que les approches traditionnelles de conception prévisionnelle au démarrage.

Pour mieux comprendre ce qu’est une Lean startup, il faut revenir aux fondements du concept, initié par Eric Ries, un entrepreneur américain de Silicon Valley spécialisé dans le management et le coaching. En un mot, Le Lean Startup est une méthode qui permet de démarrer son activité de manière “pragmatique” avec un minimum d’investissement au départ ; Imaginer le concept, le tester auprès de quelques utilisateurs, valider ou non les hypothèses que l’on avait initialement posées, puis faire d’autres modifications ou hypothèses complémentaires pour faire évoluer le produit que l’on propose. Cela permet d’éviter de se ruiner en développement coûteux, et de passer à côté de la solution qu’attend réellement le consommateur. Mieux vaut “perdre du temps” à adapter votre produit au marché que constater son échec au bout de quelques mois !

Pour reformuler, il suffit de respecter une procédure finalement assez simple, pour réussir la méthode Lean Startup :

  • Sur la base d’un besoin ou un problème identifié sur le marché, trouvez une solution et réalisez-la avec un « Minimum Viable Product » (MVP), un produit minimum viable, en français.
  • Le MVP est la version de base de votre produit final. Il manque les ajustements finaux, mais a les fonctionnalités de base qui doivent être utilisées par les premiers utilisateurs (pour ne pas dépenser trop d’argent).
  • Vérifiez qu’il y a bien un problème à résoudre, un besoin à satisfaire, un espoir à créer. Pour cela, posez la question à des potentiels utilisateurs, puis commencer à tester le MVP sur le marché.
  • Analyser les feedbacks du marché et comparez les résultats  à votre conception originale.
  • Grâce à ces retours, reprendre la première étape, modifiez votre prototype MVP ou produit initial afin de l’approfondir suffisamment et de tester les fonctionnalités de la nouvelle  solution.  
  • Le tester à nouveau sur le marché, Le but est de proposer une solution qui correspond à ce que veulent réellement vos futurs clients, pas de créer des avantages ou fonctionnalités qui vous font plaisir !
  • Et ainsi de suite autant de fois qu’il faudra pour obtenir une excellente adéquation offre/marché. La dernière validation est celle de la valeur de votre solution. Vous allez donc valider le prix, les canaux de distribution, les modalités de collaboration avec sous-traitants ou partenaires. Il s’agit donc de finaliser votre business model. La méthode dépend du prototype que vous aurez à ce moment-là. Vous pouvez commencer à vendre.
  • L’étape suivante est le changement d’échelle : une fois l’offre finale établie, vous pouvez commencer à vendre à grande échelle.

Pourquoi la Lean startup fonctionne, et pourquoi nous la recommandons ?

Feedback rapide

Vous recevez une rétroaction immédiate du marché. Plutôt que de demander aux clients cibles s’ils seraient disposés à acheter votre produit, vous pouvez tester la demande. Lorsque vous engagez activement les clients, vous êtes plus susceptible de recevoir des commentaires rapides que vous pouvez utiliser pour apprendre et vous améliorer. En outre, le précieux groupe de personnes qui vous ont rapidement adoptés peut vous aider à faire passer le message auprès de leurs communautés.

Diminution de risque

Vous vous mettez dans une position à risque en consacrant beaucoup de temps et d’argent au développement de produits; surtout quand vous n’êtes pas sûr que le marché le prendra. En familiarisant votre public avec votre produit à un stade précoce, vous courez moins de risques si la demande de votre produit est inférieure à celle que vous avez prévue au départ.

La flexibilité

La méthode Lean Startup vous permet de rester flexible. Après avoir introduit uniquement votre MVP, vous pouvez facilement ajuster votre produit en fonction des préférences et des commentaires de vos clients.

Continue Reading
Click to comment

Entreprenariat

Quelle est la différence entre une startup et une entreprise traditionnelle ?

Published

on

De prime abord, cette question peut sembler vaine. En effet, la startup peut se définir comme une entreprise ayant été créée récemment et qui évolue dans le secteur des nouvelles technologies à fort potentiel de croissance. Quant à l’entreprise classique, il s’agit d’une structure destinée à concevoir, à assurer la fabrication et la commercialisation de produits. La particularité de la startup tiendrait donc au fait que son activité porte sur les nouvelles technologies et qu’elle dispose de la capacité à se développer très rapidement. En réalité, les différences qui opposent ces deux structures sont beaucoup plus importantes.

La startup : une entreprise dont la forte croissance est inéluctable ?

En règle générale, les startups sont perçues comme des entités économiques provisoires et dont l’objectif vise à résoudre une problématique connue à l’aide d’une innovation mercatique. Elles se doivent donc d’anticiper les besoins ainsi que les objections des clients potentiels par rapport aux offres proposées par la concurrence. L’offre des startups doit être différente pour se démarquer de la concurrence.

Contrairement aux idées reçues, les offres présentées par les startups ne concernent pas forcément une innovation technologique. En effet, il peut tout à fait s’agir d’une nouvelle approche d’un produit existant.

La valeur des startups ne réside pas dans la technologie, mais dans la capacité dont dispose son fondateur et ses collaborateurs ou associés à anticiper les besoins et les attentes des clients. Pour connaître une forte croissance, une startup se doit donc d’avoir la faculté de découvrir les objections auxquelles elle risque d’être confrontée et d’y répondre du mieux possible.

Le modèle économique comme facteur de différenciation

La différence majeure entre une entreprise et une startup réside dans le modèle économique élaboré. Une entreprise établie depuis de nombreuses années a pour objectif d’appliquer son modèle économique. De plus, elle maîtrise ses produits et ses modes de production. Elle connaît également ses fournisseurs, ses clients, sa chaîne de distribution, etc.

Cette parfaite connaissance des clients et des produits permet à une entreprise bien établie de savoir quelle sont les activités quotidiennes à effectuer pour que son appareil productif fonctionne. L’entreprise repose donc sur le principe de la réplication de son modèle économique. Il est de même des employés qui doivent répliquer, de jour en jour, les tâches effectuées la veille.

Au sein d’une entreprise, l’innovation concerne uniquement les moyens de production : il s’agit d’améliorer l’appareil productif pour dégager plus de marges. Il n’est nullement question d’apporter des changements fondamentaux aux produits de l’entreprise dans la mesure où ces derniers génèrent des ventes tout en fidélisant la clientèle.

les startups sont conçues pour trouver un modèle économique qui puisse être répliqué. Celle-ci doit également permettre de générer des revenus importants, et ce, dans un délai très court. Il s’agit là de la différence la plus notable entre une entreprise dite « classique » et une startup.

Continue Reading

Entreprenariat

10 applications précieuses qui vont révolutionner votre startup et faciliter votre vie d’entrepreneur

Published

on

Lorsque vous démarrez en tant que petite entreprise, les prix peuvent facilement monter en flèche dans la recherche d’employés expérimentés et compétents pour combler toutes les tâches. Mais avec le marché florissant des applications d’entreprises, les solutions sont peut-être à portée de main. Vous serez peut être surpris de voir à quel point votre entreprise peut être gérée depuis votre smartphone ou votre Laptop.

Bien que la technologie ne puisse remplacer une personne réelle, elle peut certainement alléger votre charge de travail. En externalisant les besoins de votre entreprise via une application, non seulement vous gagnez du temps en vous concentrant sur les priorités, mais vous économisez également de l’argent en faisant en sorte que la technologie fasse le travail d’un employé rémunéré.

La liste ci-dessous répertorie 10 applications qui peuvent vous aider à réduire le stress, les coûts et à perfectionner votre entreprise avec des moyens de bord.

Trello : CRM pratique de gestion, Trello vous offre un nouveau point de vue sur tous vos projets, au bureau comme à la maison. Qu’il s’agisse de gérer une équipe, d’écrire un scénario épique ou de faire une liste de tâches, Trello est le compagnon idéal pour être actif et organisé. Avec Trello, vous pouvez : Créer des tableaux pour organiser toutes vos tâches. Utiliser ces tableaux seul ou inviter vos collègues à y collaborer. Personnaliser les flux de travail pour différents projets. Ajouter des check-lists de choses à faire. Attribuer des tâches à vos collègues et à vous-même. Joindre des fichiers de Google Drive et Dropbox. Importer des photos et des vidéos. Travailler hors connexion (les tableaux seront synchronisés automatiquement lorsque vous vous reconnecterez).

Beaucoup de startup couplent très souvent Trello avec Wunderlist, une application de to-do list vraiment bien faite et très intuitive. 

Wunderlist : Wunderlist vous aide à gérer efficacement votre to-do-list, travailler sur un projet ou planifier des réunions ou déléguer des tâches avec vos collègues et d’entamer des conversations relatives aux listes de tâches. L’application permet de synchroniser instantanément votre téléphone, votre tablette et votre ordinateur, afin que vous puissiez accéder à vos listes où que vous soyez.

Sage Expenses & Invoices : Conçu spécialement pour les petites entreprises, Sage Expenses & Invoices est une application gratuite destinée à garder une trace de toutes vos dépenses et transactions de votre entreprise en temps réel. L’application enregistre les arbres et le temps en gardant tout sans papier et stocké dans le nuage, rendant les enregistrements prêts pour que vous puissiez accéder à chaque fois que vous en avez besoin. L’application fonctionne conjointement avec son application sœur, Sage One, qui offre une aide en matière de facturation, de comptabilité et de flux de trésorerie et offre un moyen simple de travailler avec votre comptable.

CamCard : Si vous participez à des rencontres d’entrepreneurs et que vous récupérez des cartes de visites à tout va, c’est vraiment pratique.  L’application CamCard lit et enregistre vos cartes de visite, et se souvient de chaque personne que vous rencontrez dans un contexte d’affaires. C’est la solution idéale pour ceux qui ont beaucoup de cartes de visite ou qui aiment avoir un réseau social pour les affaires. Ça vous permet de réduire le désordre dans vos cartes et lire rapidement et précisément vos cartes de visite et les sauvegarder sur votre téléphone.

Square app : Avec la Solution de vente Square, tout ce dont vous avez besoin pour gérer et développer votre activité est intégré à votre solution de caisse. Vous pouvez effectuer le suivi de vos ventes et de vos stocks, gérer vos produits et consulter des analyses sur votre entreprise, le tout depuis votre point de vente. Vous pourrez : Garder une trace de toutes vos transactions réglées en espèces. Personnaliser les photos, noms et prix associés à vos produits. Appliquer des réductions et effectuez des remboursements. Accéder aux données de vente en temps réel ou à tout l’historique de vos transactions. Suivre vos stocks en temps réel. Connecter la Solution de vente Square à une imprimante de tickets de caisse.

Feedly : Peu importe votre domaine d’activité, il est important de faire de la veille. Se tenir informer de ce qui se passe dans notre secteur d’activité ou chez nos paires, concurrents, partenaires ou références sur le web, est un essentiel pour un entrepreneur. L’application va vous permettre de vous abonner au fil d’actualité de vos concurrents, sites ou blogs préférés. Plus besoin de parcourir site par site, pour rester à la page. Vous retrouverez tous les derniers articles, mise à jour ou nouveautés que vous avez décidé de suivre dans un même espace. Vraiment pratique et le gain de temps est considérable.

Slack : Slack pourrait être une alternative plus pro de Facebook Messenger et WhatsApp. L’application réunit, en un seul et même endroit, la communication et la collaboration pour une meilleure productivité. Vous pourrez faire avancer vos projets en rassemblant les personnes nécessaires, les conversations, les outils et les informations dont vous avez besoin. Vous pouvez accéder à votre équipe et à vos projets, que vous soyez au bureau ou en déplacement.

Vous pouvez utiliser Slack pour : Communiquer avec votre équipe et organiser vos conversations par thèmes, par projets, ou selon les besoins de votre travail. Envoyer des messages ou appeler toute personne ou tout groupe au sein de votre équipe. Partager, modifier des documents et collaborer avec les bonnes personnes. Personnaliser vos notifications pour rester concentré sur ce qui est important.

Genius Scan : Besoin d’une copie numérique d’un document papier essentiel? Genius Scan simplifie sérieusement le processus. Grâce à l’application gratuite, vous prenez une photo de ce que vous devez numériser, tel qu’un reçu ou un contrat, et elle est automatiquement convertie en JPEG ou en PDF. Vous pouvez ensuite envoyer le scan via votre application de messagerie sur votre téléphone portable, ainsi que l’enregistrer sur votre appareil pour une future référence. L’application dispose d’un service associé, Genius Sign, qui vous permet de signer, de remplir et d’annoter des documents.

UNUM : Compte tenu de la popularité indéniable d’Instagram, ce logiciel est devenu l’un des meilleurs outils de storytelling et communication visuelle. Avec UNUM, vous pouvez planifier vos publications de manière stratégique en organisant votre flux via une fonctionnalité Instagram et en planifiant des rappels pour les faire vivre. Mieux encore, l’application fournit à votre compte des analyses de base indiquant les heures et les jours permettant d’obtenir la meilleure portée pour votre contenu.

 Canva : Pour une startup qui démarre avec des soucis de ressources, les coûts de la communication visuelle et graphique peut constituer un obstacle.  Avec Canva, Que vous ayez besoin d’une affiche, dépliant, contenu Facebook et Instagram, vous pouvez créer des pour votre la communication digitale de votre startup même si vous n’êtes pas un pro du graphisme ! L’application vous offre l’avantage et le confort de concevoir un design à partir d’un modèle vierge ou gagner du temps en utilisant l’un des modèles prêts gratuit créés par des graphistes professionnels.

Les ressources humaines seront toujours essentielles dans la gestion d’une entreprise, mais la technologie peut offrir l’avantage du confort et de la réduction des coûts surtout pour les startups qui démarrent avec des budgets serrés. Il y a des projets qui nécessiteront impérativement l’expertise, mais pour ceux qui ne le font pas, utiliser ces applications peut aider à supporter une partie du fardeau.

Continue Reading

Entreprenariat

5 conseils à appliquer avant de démissionner pour créer sa startup

Published

on

Si vous avez un emploi à temps plein mais au même temps, vous avez une passion envers l’entrepreneuriat, vous ne pouvez plus attendre pour vous lancer dans une aventure de création de startup et vous voulez savoir si cela fonctionnera, voici quelques moyens basiques et stratégiques de poursuivre votre rêve avant de sacrifier votre stabilité et vos avantages.

Grâce à la nouvelle loi « Startup Act » d’autres dispositifs plus sécurisés sont proposés aux salariés qui veulent créer leur entreprise, comme le congé pour création d’entreprise. Le congé pour création d’entreprise, lorsqu’il est accordé, dure une année renouvelable et il permet au salarié de se dégager du temps pour monter sa boîte. En cas d’échec entrepreneurial, le salarié peut retrouver son poste dans les mêmes conditions qu’avant.

Notre suggestion est la suivante: au lieu de plonger dans le vif du sujet et de quitter votre emploi, testez votre idée d’entreprise après la fermeture. Cela signifie des efforts le soir et le week-end lorsque vous êtes libéré des responsabilités de votre «travail de jour».

1. Décidez-vous et choisissez votre idée

Que vous souhaitiez lancer une activité en ligne, vendre un produit, offrir des services de conseil, il est essentiel de vous concentrer sur un seul projet, une seule idée. Vous avez peu de temps après la fin de votre journée de travail habituelle et plus vous passez ce temps dispersé entre différentes idées, moins vous obtiendrez d’excellents résultats.

2. Constituer une «équipe»

Travailler seul sur une nouvelle idée d’entreprise est difficile, ne le faites pas seul. Identifiez une ou quelques personnes qualifiées et expérimentées dont vous appréciez la compétence et le savoir faire et demandez-leur de faire partie de votre rêve. Ce sont des personnes qui pourraient vous fournir de véritables commentaires, connaissances et conseils. Recherchez des personnes qui vous aident à développer votre idée, à commercialiser votre produit et à trouver des clients. Si votre cercle est petit, envisagez de faire appel à un coach ou un expert (ou structure) d’accompagnement d’entreprise.

3. Perfectionnez votre profil d’entrepreneur

Si votre nouvelle idée d’entreprise se situe dans un domaine différent de celui de votre domaine actuel ou champ d’expertise ou si elle nécessite des compétences spécifiques que vous n’avez pas, vous devrez de préférence suivre des formations complémentaires pour obtenir la montée en compétence. Ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas que vous devez vous inscrire à l’école de commerce. Un moyen beaucoup plus simple de le faire consiste à utiliser des plates-formes d’apprentissage telles que
Creative Live ou Skillshare.

4. Définir les cibles à atteindre

Si vous n’établissez pas d’objectifs à atteindre avant d’entamer votre expérience entrepreneuriale, vous démarrez une course sans savoir où et quand elle se termine. Définir les objectifs à atteindre à l’avance vous aidera à mesurer les progrès accomplis au fur et à mesure et pourra vous donner de petites victoires qui vous garderont motivé et rassuré. Pour ce faire, décomposez votre projet en petites parties et établissez la rapidité d’exécution de chaque tâche.

5. Ne réinventez pas la roue

Quand il s’agit de vendre votre produit, de le fabriquer ou d’effectuer vos opérations financières, ne réinventez pas la roue. Il serait plus facile d’utiliser les plates-formes et outils déjà existants. Cela vous  aidera à éviter le gaspillage de temps et de ressources. Une fois que vous êtes plus prospère, vous pouvez penser à être plus autonome.

Continue Reading

Tendances

Copyright © 2019 Tunisientreprendre.co