Connect with us

Startups

ISLAMART

Published

on

Trouvez des articles inédits produits à petite échelle par des artisans sur toute la Tunisie

Les artisans sont des témoins et vecteurs du patrimoine de l’humanité : ils se sont transmis de père en fils un savoir faire parfois millénaire amélioré par itérations consécutives basées sur le feed back des utilisateurs: Nous appelons aujourd’hui ce concept « the user experience ».

Le patrimoine développé par les artisans n’a pas de valeur : un choix de matériaux testé et approuvé par le temps comme étant bon pour la santé, résistant, esthétique, etc… une façon de travailler bien précise permet d’effectuer des objets difficiles comme le tissage d’osier ou de tapis, le travail de l’argile ou du verre, ou encore les remèdes naturels avec des mélanges de plantes bien choisies et cuisinées de manière à en optimiser les effets.

Perdre ce savoir faire est équivalent à perdre notre identité en tant que Tunisien ou en tant que responsable de transmettre le flambeau des sciences de l’humanité. C’est pourtant ce qui nous arrive doucement et surement : l’industrie a permis de créer des produits équivalents aux produits artisanaux à une fraction du prix et avec des matériaux novateurs mais parfois dangereux pour la santé, nous nous rendons compte à nos dépens des danger des nouveaux produits, mais nous les remplaçons par d’autre nouveaux plastiques et isolants dont nous ne connaitraons les effets que dans dix ans…

Les artisans sont démunis face à la migration des clients vers des produits bon marché, face à la révolution technologique et aux ventes en ligne. Après tout, leur métier n’est pas adapté à la consommation de masse, ils ne sont pas formés pour faire de la stratégie de vente, de la communication, une animation sur les réseaux sociaux et du marketing. Pire encore, ils sont par nature séparés et déstinés à produire en petite quantité, contrairement aux industries qui regroupent des centaines de personnes et qui produisent en milliers d’exemplaires par minute.

Les jeunes dans les familles d’artisans ont abandonné le métier de leurs parents puisque cela ne rapporte plus, leur produits sont dévalorisés, et que leurs parents ont du mal à commercialiser leurs produits. Les artisans doivent avoir plusieurs compétences : ils doivent savoir produire leurs articles, mais aussi doivent savoir les stoquer, commercialiser et parfois livrer à l’étranger (avec les complications liées aux procédures douanières et légales). Ce sont en fait des entrepreneurs sous éstimés…

Même si le grand public reviens vers les produits artisanaux grâce à leurs bienfaits sur la santé, au fait que chaque pièce est unique, au fait qu’offrir un objet artisannal est offrir littéralement une pièce unique au monde. L’artisanat reprends des parts dans le marché du luxe, mais, fragilisé il ne peut se permettre d’investir dans les nouvelles formes de commercialisation.

Le portail islamart.biz est un salon en ligne qui regroupe des centaines d’artisans afin de permettre aux clients de voir les produits artisanaux sans se déplacer, de comparer les prix et de commander le produit choisi en contactant directement l’artisan. Islamart a étudié les difficultés des artisans et propose des solutions concrètes: nous photographions les articles des artisans et les mettons en ligne pour eux. Nous permettons à l’artisan d’avoir une présence web à un centième du prix qu’il devrait débourser pour créer son propre site web. Nous sommes une société résponsable dont le but n’est pas uniquement de gagner de l’argent, nous voulons avant tout proposer une valeur ajoutée aux artisans et sauver le partimoine humanitaire. Nous comptons gagner de l’argent avec ce projet, mais ce sera un bénéfice équitable et il reflètera une réelle valeur ajoutée pour les artisans et pour les gens qui voudraient aquérir des objets uniques tout en sauvant la planète

Adresse: 6 rue takieddine Ibn Zeitoun, 2070, la Marsa2070, TunisTunisie

Site web: http://islamart.biz/

Journaliste Rédacteur en chef de Tunisie entreprendre

Continue Reading
Click to comment

Annuaires

Wledi, le premier réseau de la petite enfance en Tunisie

Published

on

En Tunisie et depuis plusieurs années, le secteur de la petite enfance voit son besoin en personnels qualifiés augmenter chaque année.  Il englobe plusieurs métiers comme les éducateurs spécialisés, les animateurs d’ateliers petite enfance, les puéricultrices et les auxiliaires parentales d’une part et plusieurs professionnels du secteur notamment les crèches, les garderies, les jardin d’enfants, les clubs et les écoles privées d’autre part.

Avec les difficultés économiques que la Tunisie traverse, les familles et parents ont tendances à limiter leurs budgets alloués pour les voyages, les vacances et les dépenses secondaires et en priorisant l’éducation de leurs enfants. Cette nouvelle économie à donner naissance à plusieurs acteurs dans ce secteur et notamment des nouvelles plateformes en ligne permettant de moderniser le secteur.

Dans ce cadre se positionne la nouvelle plateforme Wledi.

Wledi est un réseau de crèches, garderies, jardin d’enfants qui a pour vocation d’accompagner les parents dans leur recherche d’une place en crèche près de leur domicile ou de leur lieu de travail.

La plateforme permet de mettre en relation les familles avec les professionnels du domaine en proposant un annuaire complet des établissements classés par localisation et par capacité d’accueil.

La plateforme permet également, aux familles de :

  • Envoyer une demande d’inscription de leurs enfants
  • Noter l’établissement et laisser un avis
  • Contacter directement l’établissement par téléphone ou par message.

Chaque famille aura accès à un espace didié permettant de mieux gérer les fonctionnalités de la plateforme via le liens https://wledi.com/espace-famille.

Chaque établissement dispose d’une marque employeur permettant d’exposer :

  • les informations de contacts
  • De découvrir les photos des locaux
  • De voir les avis et notes des familles afin de donner de la crédibilité au services proposés par l’établissement.

Ci-dessous un exemple d’une marque employeur pour l’établissement Farm Kids sur la plateforme Wledi :

http://wledi.com/etablissements/farm-kids

La plateforme Wledi est disponible sous l’adresse web https://wledi.com et éditée par l’entreprise Audasoft Technology.

Continue Reading

Startups

Startup ACT : Des avantages pour les entrepreneurs

Published

on

Il s’agit d’une série d’incitations pour encourager les potentiels-entrepreneurs (jeunes professionnels, chercheurs, jeunes diplômés, etc.) à oser entreprendre et lancer leurs Startups.

La Bourse de Startup :
C’est une allocation donnée au co-fondateur et actionnaire d’une Startup en lancement pour couvrir les charges de vie pour une (01) année. Son montant est indexé sur la rémunération antérieure durant les 12 derniers mois pour un salarié et prend la forme d’une indemnité fixe pour les non-salariés. Le montant maximum de la bourse est de 5 kDT net/mois et le montant minimum est de 1 kDT net/mois.

Les Brevets :
Prise en charge par l’Etat des procédures et des frais d’enregistrement des brevets des Startups au niveau national et international.

Le Congé pour Création de Startup :
Tout jeune diplômé éligible aux programmes d’emploi dont le SIVP qui créé sa Startup et rejoint une Startup en tant que salarié peut conserver cet avantage et s’en prévaloir à la fin de sa relation avec ladite Startup et ce dans un délai de trois (03) ans.

Le SIVP et les programmes d’emploi :
c’est un mécanisme de garantie des participations des fonds d’investissement et autres organismes d’investissement réglementés dans les Startups. Ce mécanisme attrayant n’est activable qu’en cas de liquidation amiable de la Startup objet de la garantie.

Le Bon Echec :
Le Startup Act encourage le bon échec en favorisant la liquidation amiable des Startups à travers la conjugaison de mesures comme le Fonds de Garantie des Startups, l’exonération de l’Impôt sur les Sociétés et la Prise en charge par l’Etat des charges salariales et patronales.

Continue Reading

Annuaires

KIDSBOOK

Published

on

KiDSBOOk : une startup tunisienne labellisée en 2019, fondé par M. Nadhir belkhir .

Description :

KIDSBOOK : « Révolutionner la vie préscolaire et l’éducation primaire »

Permettant aux parents d’avoir un suivi journalier sur la vie quotidienne à l’école (cours, devoirs à faire, commentaires et observations de l’enseignant/éducateur)

  Permettant aux enseignants et éducateurs d’établir leur propre plan d’enseignement sur toute l’année et de progression de leurs élevés

  Permettant aux administrations d’automatiser leur fonctionnement et les actions et interactions qu’elle entreprend avec son corps enseignant et avec les parents

  • Quel sont les difficultés rencontré  a vos début ?

Pour commencer ,80% des problèmes sont financier et 20% des difficultés rencontrées  par les entrepreneur sont d’ordre administratif, par ailleurs l’entrepreneur se trouve face a des problèmes  lié a l’absence de la culture entrepreneuriale aussi la mentalité de travailler à la fonction publique , cette mentalité qui règne chez plusieurs jeunes tunisien pourrait malheureusement léser l’esprit entrepreneurial 

  • Que proposez-vous comme solution ?

Beaucoup d’entrepreneurs sont perdus dans la phase de création de leur startup compte tenu des innombrables choses à gérer et des choix à effectuer, mais préfèrent toutefois se débrouiller seuls dans le souci de ne pas dépenser d’argent. Donc je propose de mettre en valeur la culture entrepreneurial dans les jeunes tunisien pour promouvoir l’écosystème des startups en Tunisie  .

Continue Reading

Tendances

Copyright © 2019 Tunisientreprendre.co