Connect with us

Startups

FoodTech : Les fruits détendus, pour gourmands avertis

Published

on

Marre des barres chocolatées industrielles pour vos gouters ? Marre des apéros classiques en mode chips ou fruits secs ultra-salées ? Marre des céréales industrielles pour le p’tit déjeuner ? On a justement UNE startup super healthy à vous présenter : Les fruits détendus. Lancée en 2015 par Charles, la startup propose des encas bios sous forme mais aussi des granolas et des mélanges pour l’apéro. Soutenue par la Réseau Entreprendre, cette pépite entrepreneuriale connait un succès croissant. On vous raconte son histoire et vous donne notre avis dans ce qui suit 😉

Démocratiser les fruits secs auprès du plus grand nombre

  • Fondateur : un amoureux des fruits

C’est Charles D’Orlon qu’il faut remercier pour la création de ces encas.

« Mais qui est-ce ? », me direz-vous. Il nous faut remonter un peu le temps… d’une bonne vingtaine d’années, pour aller à la rencontre du petit Charles qui est alors un enfant. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, Charles a horreur du chocolat (oui vous avez bien lu, ça existe). Alors, pour le gouter, c’est pas simple. Ses parents y réfléchissent et ont une idée du tonnerre : lui proposer des fruits séchés pour le gouter. L’idée fait carton plein auprès du jeune garçon qui se mettra aussitôt à en consommer jusqu’à …. ce jour en fait J

charles equipe-01-1479490871

Bon évidemment le petit Charles va à l’école et obtient un Master en Mathématiques à Paris-Dauphine. Il commence alors à avoir des envies de création d’entreprise. Il se dit alors que faire un Master spé à l’EM Lyon pourrait très certainement l’aider en ce sens. Une fois son diplôme en poche, il choisit de travailler un peu, c’est-à-dire 4 ans, dans un cabinet de Revenue Management pour acquérir de l’expérience avant de lancer son propre projet.

  • Idée business née d’une passion

Grand consommateur de fruits en tout genre, qu’ils soient secs, séchés ou frais, Charles découvre de plus en plus leurs bienfaits à tel point qu’il envisage d’en faire son business. Il étudie alors le marché du snacking sain et se rend compte qu’il est encore trop traditionnel et qu’il peut encore beaucoup plus se développer puisque trop peu de personnes consomment ou cuisinent avec des fruits.

Bingo ! On l’a notre idée business : s’attaquer au marché du snacking sain.

  • Lancement pas à pas

Son étude de marché l’amène à privilégier en particulier le fruit séché pour son côté nutritionnel intéressant mais aussi pour sa praticité logistique puisqu’il se conserve longtemps, n’obéit pas à la saisonnalité et évite ainsi le gaspillage.

Une fois le produit de base ciblé, Charles part à la rencontre de diététiciens nutritionnistes et de naturopathes avec lesquels il élabore des mélanges de fruits secs et de fruits à coque. Mais rien de convaincant ne sort de ces rencontres.

Bouchee Olive-01-1479233267

Il se dit alors qu’il faudrait probablement ajouter un aspect « culinaire » à ce produit. Il part alors à la recherche d’un chef spécialisé dans la cuisine saine pour relever le défi du goût et de la conservation des propriétés nutritives des aliments bruts. Et c’est Félicie Tocze qui finit par le convaincre. Comment ? En lui proposant de sélectionner des produits déshydratés cuits à basse température (42°C pour être plus précis) pour conserver un maximum de bienfaits.

Bon ok, mais on en est où dans l’élaboration des recettes sinon ?

Justement. Charles est confronté à son premier challenge : comment faire des encas sucrés sans ajouter de sucre ?

En fait, au-delà du goût, le sucre est un liant. Il faut donc lui trouver un substitut sain. Après plusieurs essais, le duo opte pour l’utilisation de purées de fruits produites sur-place pour en maitriser le goût et de graines mucilagineuses entières et moulues (graines de sarrasin, graines de chia et graines de lin moulues) en guise de liant.

Les 4 premières recettes validées, Charles lance Les Fruits Détendus fin 2014 et cuisine lui-même dans son 10 m².

Aujourd’hui, la startup a bien grandi, puisqu’elle a établi ses quartiers depuis Septembre 2017 dans un laboratoire de fabrication de 200 m² rue Jules-Saulnier qui produit environ 1000 sachets par semaine. Charles s’est associé à un ami de faculté Jad et tous deux ont recruté 9 salariés. Le Chiffre d’Affaire devrait quadrupler en 2019.

fruits Detendus
  • Le produit : sain et gouteux

Le premier encas élaboré est le Banane-Baie de Goji et s’en sont suivis d’autres. La startup propose ainsi 3 gammes de produits : des granolas pour le petit-déjeuner ; des encas pour le goûter et des mélanges pour l’apéro.

A chaque fois, la règle est la même : un fruit séché (olives, tomates etc.) ou une baie, du croustillant avec des fruits à coques (amandes, noix de cajou etc.), des graines pour le liant (sarrasin, courge, sésame etc.), une épice ou herbe aromatique (origan, curcuma etc.) pour relever le goût et une pincée de sel. Et pis c’est tout. Pas de sucre, ni d’additifs, ni d’huiles, ni conservateurs.

Une composition au top qui se rapproche au maximum des valeurs nutritives des fruits crus.

Ce qui fait le succès de la startup

  • Positionnement: Sain et Made In France

La startup a tout de suite affiché sa volonté de proposer un produit naturel, sain sans conservateurs ou sucres et qui apporte réellement des bienfaits nutritifs en plus du plaisir gustatif. Enfin, des petits snacks qu’on peut manger sans culpabiliser, bien au contraire.

En plus de son positionnement Green, Healthy et certifié bio, la startup privilégie dans la mesure du possible des ingrédients issus de filières locales pour ce qui est des fruits secs et à coques ainsi que pour les herbes aromatiques. Cet aspect Made In France contribue à l’encouragement des filières locales et est fort appréciable pour son côté écologique.

3f06bebd6f6451610cc3d8b6a7ac0a457521dcce
  • Clientèle cible : active, avertie et branchée

Bien que l’objectif des Fruits Detendus soit de s’adresser à tout le monde, le snacking sain a encore du chemin à faire avant de déloger les cochonneries industrielles qu’on a eu la facheuse habitude de consommer depuis l’enfance. Pour le moment, le cœur de cible est plutôt féminin, entre 25 et 35 ans avertie et active. En effet, le snack prêt représente un gain de temps non négligeable et s’il est sain c’est évidemment préférable.

  • Image de marque : fun et sympa

La startup a beaucoup travaillé sur son image de marque. Le nom d’abord suscite à la sympathie (important pour l’adhésion et la fidélisation de la clientèle) mais aussi un côté fun, cool. Le logo évoque la gourmandise et donc le côté savoureux des produits, les packagings aux couleurs pastelles renforcent le côté sympa de la marque.

La startup travaille de plus en plus sur sa communication digitale avec un compte instagram de plus de 12K followers et un compte Facebook de presque 5K. Indispensable pour communiquer auprès de son cœur de cible et l’élargir davantage.

  • Distribution : spécialisée et online

La startup distribue ses produits dans près de 150 points de ventes dont des magasins bio, des épiceries fines, des épiceries bio (Biocop ou indépendants), des bars à jus et des centres sportifs. 

Mais très vite la demande de clients résidant à l’étranger a commencé à croitre, si bien que la startup a dû rapidement mettre en place son eshop.

Pour 2019, la startup a prévu de distribuer ses produits dans 300 points de vente supplémentaires.

49947145 2171326566515986_958207470025572352_n
  • Financement

Pour se financer, Charles a d’abord puisé dans ses économies personnelles, puis a opté pour un prêt du Réseau Entreprendre 93. Ensuite, une campagne de crowdfunding sur Kisskissbankbank a permis de récolter 8k€ en décembre 2016 (notamment pour l’achat d’un nouveau deshydrateur pour le lancement de la gamme salé d’apero et le lancement de la gamme petit-déjeuner Granolas et Porridges). Enfin, un prêt bancaire est venu compléter ce capital.

Notre avis sur les fruits détendus

La startup nous a généreusement transmis les produits suivants dont nous parlons plus en détail ci-dessous.

Il faut d’abord préciser que si vous avez l’habitude des encas et snacks industriels, vous risquez d’être un peu dérouté au début. En effet, les goûts sont plus marqués, plus francs ce qui est normal puisque c’est naturel.

Pour notre part, on a largement eu le temps de se déshabituer des produits conventionnels puisque cela fait pas mal de temps qu’on mange essentiellement bio et sain (enfin on essaie hein !).

On a donc pu déguster :

–                      Le granola Coco-Amande : composé évidemment de coco d’amandes mais aussi de dattes (forcément pour apporter un côté sucré) et d’eau de rose. 5,90€ les 240g

–                      Les crackers tomates-noix de cajou-paprika. 4,90€ les 100g

–                      L’encas banane- Goji. 3,90€ les 80g

–                      L’encas datte – cacao cru et menthe poivrée. 3,90€ les 80g

Verdict : le granola est DE-LI-CIEUX ! Mais vraiment ! A la fois doux (grâce à la coco) et consistant (l’effet rassasiant de l’amande). Les deux encas Banane-goji et datte-cacao sont aussi très bons pour peu qu’on aime la datte qui est présente mais non prédominante. Par contre, on a moins accroché avec les crackers tomates-noix de cajou, trop assidulé avec un tomate beaucoup trop présente selon nous (mais tout ça est une affaire de goûts) 😉

En bref, c’est très pratique, très bien composé, varié et sain, tout ça à prix raisonnable. Donc à adopter sans aucune hésitation !

Par ici pour les découvrir !

Journaliste Rédacteur en chef de Tunisie entreprendre

Continue Reading
Click to comment

Startups

Startup ACT : Des avantages pour les entrepreneurs

Published

on

Il s’agit d’une série d’incitations pour encourager les potentiels-entrepreneurs (jeunes professionnels, chercheurs, jeunes diplômés, etc.) à oser entreprendre et lancer leurs Startups.

La Bourse de Startup :
C’est une allocation donnée au co-fondateur et actionnaire d’une Startup en lancement pour couvrir les charges de vie pour une (01) année. Son montant est indexé sur la rémunération antérieure durant les 12 derniers mois pour un salarié et prend la forme d’une indemnité fixe pour les non-salariés. Le montant maximum de la bourse est de 5 kDT net/mois et le montant minimum est de 1 kDT net/mois.

Les Brevets :
Prise en charge par l’Etat des procédures et des frais d’enregistrement des brevets des Startups au niveau national et international.

Le Congé pour Création de Startup :
Tout jeune diplômé éligible aux programmes d’emploi dont le SIVP qui créé sa Startup et rejoint une Startup en tant que salarié peut conserver cet avantage et s’en prévaloir à la fin de sa relation avec ladite Startup et ce dans un délai de trois (03) ans.

Le SIVP et les programmes d’emploi :
c’est un mécanisme de garantie des participations des fonds d’investissement et autres organismes d’investissement réglementés dans les Startups. Ce mécanisme attrayant n’est activable qu’en cas de liquidation amiable de la Startup objet de la garantie.

Le Bon Echec :
Le Startup Act encourage le bon échec en favorisant la liquidation amiable des Startups à travers la conjugaison de mesures comme le Fonds de Garantie des Startups, l’exonération de l’Impôt sur les Sociétés et la Prise en charge par l’Etat des charges salariales et patronales.

Continue Reading

Annuaires

KIDSBOOK

Published

on

KiDSBOOk : une startup tunisienne labellisée en 2019, fondé par M. Nadhir belkhir .

Description :

KIDSBOOK : « Révolutionner la vie préscolaire et l’éducation primaire »

Permettant aux parents d’avoir un suivi journalier sur la vie quotidienne à l’école (cours, devoirs à faire, commentaires et observations de l’enseignant/éducateur)

  Permettant aux enseignants et éducateurs d’établir leur propre plan d’enseignement sur toute l’année et de progression de leurs élevés

  Permettant aux administrations d’automatiser leur fonctionnement et les actions et interactions qu’elle entreprend avec son corps enseignant et avec les parents

  • Quel sont les difficultés rencontré  a vos début ?

Pour commencer ,80% des problèmes sont financier et 20% des difficultés rencontrées  par les entrepreneur sont d’ordre administratif, par ailleurs l’entrepreneur se trouve face a des problèmes  lié a l’absence de la culture entrepreneuriale aussi la mentalité de travailler à la fonction publique , cette mentalité qui règne chez plusieurs jeunes tunisien pourrait malheureusement léser l’esprit entrepreneurial 

  • Que proposez-vous comme solution ?

Beaucoup d’entrepreneurs sont perdus dans la phase de création de leur startup compte tenu des innombrables choses à gérer et des choix à effectuer, mais préfèrent toutefois se débrouiller seuls dans le souci de ne pas dépenser d’argent. Donc je propose de mettre en valeur la culture entrepreneurial dans les jeunes tunisien pour promouvoir l’écosystème des startups en Tunisie  .

Continue Reading

Startups

Business angel – Qu’est-ce qu’un business angel ?

Published

on

Tout savoir sur les business angels, ces investisseurs individuels qui permettent à des entreprises innovantes de se lancer, en les finançant tôt dans leur projet.

Savoir comment obtenir des fonds et soutiens pour ton entreprise est au moins aussi important que de savoir gérer sa comptabilité et sa facturation. Et pour cela, c’est Debitoor qui te vient en aide.

Aussi connu comme investisseur providentiel, un business angel est une personne physique ou morale qui apporte des fonds et/ou de l’expertise à de nouveaux entrepreneurs pour les aider à démarrer leur projet, afin d’en retirer un intérêt futur.

Qu’entend-on exactement par business angel ?

Il s’agit d’un investisseur disposé à collaborer à un projet entrepreunarial. En plus d’un capital financier, ce type d’investisseur peut également investir un savoir-faire en management d’entreprise ou des contacts.

A la différence des mécènes habituels, les business angels disposent généralement d’une expérience confirmée de la gestion d’entreprise et d’une connaissance poussée d’un secteur d’activité.

Ils aident l’entrepreneur tutoré et le guident vers la mise en place d’un commerce rentable pour tous.

Les entreprises rencontrant les succès les plus remarquables ont généralement bénéficié à leurs débuts de l’appui de business angels désireux de soutenir des projets innovants dans leur phase de développement initiale.

Ces investisseurs ne font pas qu’engager des fonds dans un projet, mais aussi du temps et la puissance d’un réseau de contacts qui peut s’avérer décisif pour la réussite du projet.

Caractéristiques générales d’un business angel

Voici quelques traits que l’on retrouve chez la majorité des business angels :

  • ils investissent leurs propres fonds dans le projet, contrairement aux sociétés de capital-risque dont le cœur d’activité est l’investissement dans des entreprises non côtées en bourse,
  • la décision d’investir ou non ne dépend que d’eux,
  • ils soutiennent des entrepreneurs avec lesquels ils n’ont pas de lien de parenté ou d’amitié (d’où le caractère angélique !),
  • l’investissement porte en principe sur des projets solides et viables, puisque les business angels en attendent souvent une contre-partie future,
  • l’objectif principal est la rentabilité de l’investissement.

Quoi qu’il en soit, avant de contacter des business angels, tu ne pourras pas faire l’économie d’un business plan solide et bien ficelé !

Continue Reading

Tendances

Copyright © 2019 Tunisientreprendre.co