Connect with us

Entreprenariat

comment faire pour devenir entrepreneur ?

Published

on

Il n’est pas du tout facile de créer une entreprise, encore moins de la gérer. Entreprendre est un véritable challenge. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agisse d’une démarche impossible. Ceux qui ont réussi à devenir entrepreneurs ont aussi suivi le même parcours que vous. Voici des conseils qui vous permettront de réussir à atteindre vos objectifs.

Les étapes pour commencer à entreprendre

Vous souhaitez devenir un créateur d’entreprise, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, vous n’êtes pas le seul à être confronté à ce genre de problème. Malgré la concurrence dans le monde des affaires, beaucoup de personnes ont décidé de fonder leur propre entreprise et ont réussi.

Les raisons qui les ont poussés à entrer dans le monde de l’entreprenariat peuvent être différentes. Si certains voulaient exprimer leur esprit créatif et se consacrer à des tâches qu’ils appréciaient, d’autres recherchaient tout simplement plus de libertés. Le démarrage d’une start-up dépend des fonds à disposition, mais aussi de la personnalité de l’entrepreneur, des démarches entreprises et bien d’autres paramètres importants.

Sans idée, vous ne serez pas en mesure de créer une entreprise ou de savoir comment la gérer.Il est important de connaître quelques points importants avant de penser à implanter votre société ou même à trouver un local. En effet, être un jeune entrepreneur nécessite la mise en place d’un bon business modèle.

Vous allez découvrir dans les lignes de cet article des conseils et des méthodes créatives pour démarrer votre propre affaire et monter votre entreprise avec succès.

Recherchez une nouvelle idée

Entreprendre - idée

Au cas où vous l’ignoreriez, les porteurs de projets s’inspirent toujours de choses ou faits qui les frustrent. On peut prendre l’exemple de Garret Camp et Travis Kalanick qui ont décidé de créer Uber vu leur frustration de trouver un taxi.

Il y a aussi Iqram Magdon-Ismail et Andrew Kortina qui ont fondé Venmo parce qu’ils avaient du mal à payer par chèque bancaire. Et comme dernier exemple, on peut parler de Chris Riccobono qui a lancé UNTUCKit, la ligne de chemise bien rangée, parce qu’il se sentait frustré de voir constamment ses chemises froissées et non présentables.

C’est l’une des meilleures façons pour trouver une idée sur laquelle baser votre future entreprise. Pour ce faire, vous pouvez demander à vos proches les changements ou les choses qui pourraient rendre leur vie plus simple. C’est la meilleure manière de procéder si vous souhaitez créer une idée qui puisse intéresser d’autres personnes. Dans cette phase d’investigation, vous devez surmonter les éventuelles difficultés, peu importe le challenge. Un état d’esprit que doit avoir un bon dirigeant ou une bonne dirigeante d’entreprise.

Préparez-vous déjà pour le futur

Le monde est toujours en pleine évolution et les consommateurs ne cessent de rechercher toujours de nouveautés. Avec votre start-up, vous pouvez déjà évaluer ce dont les gens auront sûrement besoin dans les futurs proches. Uber et Lyft sont parmi ceux qui ont réfléchi à la question. Ils ont créé des applications de covoiturage avec des tarifs moins chers de manière rapide et efficace.

Aimeriez-vous devancer la courbe et trouver des idées ingénieuses bien avant d’autres personnes ?

Il vous est aussi possible de consulter les publications sur les prévisions des tendances universelles comme Trend Hunter et Springwise. Évaluez ensuite les besoins matériels nécessaires pour mettre en place et valoriser votre projet. N’hésitez surtout pas à demander conseil auprès de vos proches pour vous accompagner sur chaque phase de concrétisation de votre projet ou pour vous aider à surmonter les éventuels obstacles.

Utilisez internet

Une des meilleures façons pour entreprendre est de vérifier ce que les autres personnes ont imaginé ou les bonnes idées qu’elles ont eues pour créer leur start-up. Il vous sera plus facile après cela de lancer votre propre processus de réflexion.

Rendez-vous par exemple sur le site Product Hunt qui offre une mise à jour constante des dernières applications, des sites Web et des jeux vidéo. C’est très pratique pour trouver de l’inspiration numérique. Par ailleurs, n’hésitez pas à demander l’idée de webmasters qui proposent régulièrement de nouvelles technologies ou idées concernant internet.

Chez Wirecutter, Werd et Uncrate, vous pouvez consulter différents examens de produits. Il vous est possible de vous en inspirer pour déclencher votre créativité et innover un concept selon vos aspirations.

Faites quelque chose de mieux ou de plus abordable

Lorsque vous décidez d’entreprendre, il n’est toujours pas nécessaire de créer quelque chose de nouveau. C’est aussi une très bonne idée d’offrir un produit ou un service existant à un prix inférieur ou avec une qualité bien meilleure.

En tout cas, les deux options combinées seraient vraiment l’idéal, car cela vous aidera rapidement à trouver des clients. Les produits de bonne qualité, mais à bas prix sont recherchés par tout le monde.

Pendant vos journées, vous pouvez faire une liste de tout ce que vous utilisez. Une fois que vous l’aurez rédigée, vous pouvez la passer en revue pour apporter quelques améliorations, trouver des éléments que vos futurs consommateurs pourraient apprécier, etc.

Focalisez-vous sur les tendances du moment

Il est plus facile et plus efficace de se lancer dans un domaine qui vous fascine, mais qui n’est pas trop compétitive. Il faudrait éviter de vous lancer dans le secteur industriel qui demande beaucoup d’énergie et de fonds et qui comporte déjà beaucoup trop de concurrents. Trouvez un secteur qui est encore peu exploité et étudiez-le de manière à savoir si vous pouvez attirer de futurs clients.

Après avoir choisi un domaine d’activité, vous devez étudier tous les produits relatifs à celui-ci. Entre autres, évaluez les avantages de chaque produit, leurs variantes, leur mode d’emballage, leur plan marketing, etc. Puisque le consommateur est toujours « Roi », n’hésitez pas à demander leur avis sur la question. Questionnez-les sur les critiques qu’ils ont à propos de tel ou tel produit et réfléchissez sur les éventuelles améliorations que vous pouvez apporter.

Outre cela, vous devez choisir le genre de produit ou service que vous souhaitez créer. Demandez-vous s’il vous est possible d’apporter des améliorations en ajoutant par exemple d’autres fonctionnalités. Envisagez également le fait que vous pouvez utiliser des matériaux différents et proposer votre touche personnelle au produit.

Focalisez-vous sur les marchés à forte demande

Autre méthode pratique, vous pouvez attirer les consommateurs en constatant les lacunes dans différents domaines de la vie courante. La plupart des entreprises se sont inspirées des besoins non comblés sur le marché et ont en fait leur propre affaire. En vous renseignant sur internet, vous pouvez entre autres constater une pénurie de certains produits spécifiques. Si vous êtes expérimentés dans le secteur en question, vous pouvez répondre à la demande des clients.

Les autres suggestions pour commencer à entreprendre

Entreprendre - conseil

Inspirez-vous des réseaux d’autres entrepreneurs pour créer votre propre entreprise. Il ne s’agit cependant pas de reprendre leurs idées originales. Servez-vous de Meetup ou Eventbrite pour trouver des événements dans votre communauté d’entrepreneurs. Non seulement le réseau vous aidera à établir de bonnes relations avec d’autres entrepreneurs plus expérimentés, mais cela vous apporte aussi des idées géniales pour commencer à entreprendre.

L’autre solution est la demande de brevet de recherche. Généralement, cette dernière est rendue publique 18 mois après son dépôt. Attention ! Il n’est pas question ici de copier purement et simplement des inventions. Vous pouvez juste parcourir ces documents pour vous inspirer.

Par ailleurs, l’organisation d’une séance de remue-méninges peut aussi vous être favorable. Pour trouver de bonnes idées, invitez quelques personnes ayant un esprit d’entreprise à une séance de remue-méninges. Demandez à tout le monde de se préparer à discuter d’une catégorie de produits ou d’une question spécifique.

N’hésitez pas à leur poser des questions simples comme « Quel est votre type ‘X’ préféré et pourquoi ? », « Utilisez-vous quelque chose pour faire ceci ou cela ? Pourquoi oui et pourquoi non ? ». Les réponses de chaque personne peuvent être des sources intarissables d’idées pour vous aider àentreprendre et à fonder les bases de votre entreprise.

Comment faire pour valider votre idée ?

Trouver une bonne idée, c’est déjà une bonne étape, mais ce n’est sûrement pas une raison pour quitter votre travail et vous lancer dans le vide. Avant de vous mettre dans l’entreprenariat, il est important de vous assurer que les consommateurs auront réellement besoin de votre service ou de votre produit. Dans cela, vos amis et votre famille ne comptent pas. Il faut les avis de clients potentiels que vous souhaitez bien séduire une fois votre entreprise créée.

C’est là qu’entre en jeu le MVP ou Produit Minimum Viable. Un MVP est la version la plus simple et la plus basique de votre produit ou service. Il doit être suffisamment fonctionnel pour satisfaire les premiers clients. Il ne s’agit là que d’un prototype et les critiques que vous allez recevoir vous permettront de voir si vous devez apporter quelques améliorations ou s’il est temps de lancer sa mise sur le marché.

Comme exemple, vous pouvez envisager de créer une application permettant de connecter les étudiants avec des tuteurs virtuels. Il vous est possible de créer une version simplifiée pour un premier test. Invitez entre autres 150 tuteurs que vous avez contactés en ligne à rejoindre le test et publiez ensuite le lien vers l’application sur la page Facebook d’une université.

Lorsqu’on choisit d’entreprendre, il faut garder en tête qu’on dépense de l’argent pour gagner de l’argent. Pour financer votre affaire, pensez à rassembler le maximum de budget avec des moyens traditionnels ou modernes.

Sollicitez l’aide de la famille et des amis

Beaucoup d’entrepreneurs comptent sur leurs proches pour les aider à monter leur affaire. Cette méthode est appelée « Tour de semences ». Pour votre démarrage, vous pouvez demander un financement à votre famille contre une participation au sein de votre future entreprise. Votre cousin recevra par exemple 4 % de part au sein de votre société s’il investit 10 000 euros.

Songez à des subventions aux petites entreprises

L’État, les régions, et bien d’autres organismes ont créé des programmes spécifiques pour aider et financier les nouvelles entreprises. Le programme offre généralement des prêts à faible taux d’intérêt avec le capital-risque et les subventions. Plusieurs sites web spécialisés vous permettent d’accéder à ce genre de service.

La plupart des entreprises ne sont pas éligibles, il est possible que vous ne trouviez pas de services en accord avec la nature ou les caractéristiques de votre entreprise. Mais ce genre de site vaut quand même le tour, car c’est totalement gratuit. De plus, il y a de faibles chances pour que votre entreprise ne soit pas éligible.

Pensez au financement participatif

Plusieurs plateformes de financement participatif vous permettent de bénéficier d’une campagne de financement en ligne. Cette méthode n’offre pas uniquement le capital dont vous avez besoin, elle peut également vous aider à obtenir d’autres informations nécessaires au développement de votre société. Selon le cas, il peut s’agir d’un don, d’un financement contre remboursement, d’une subvention contre une part d’action auprès de votre future société, etc.

Le bootstrapping

Vous n’êtes pas obligé d’accepter un financement venant d’un inconnu si vous ne le souhaitez pas. Certaines entreprises ne font pas de collecte de fonds. Le créateur d’entreprise s’occupe lui-même des frais initiaux. C’est lorsque l’entreprise devient rentable que ses revenus couvrent toutes les dépenses.

Cette option vous permet de conserver un pourcentage beaucoup plus élevé sur le chiffre d’affaires et les actions de votre entreprise. Mais prenez toutefois conscience que sans gros investissement, votre entreprise peut croitre moins rapidement. Ainsi, si vous décidez de faire du bootstrap, évaluez bien votre budget et les possibilités d’évolution de votre entreprise.

Le capital risque

Les sociétés de capital-risque sont très friandes des jeunes entrepreneurs. À l’instar des investisseurs providentiels, les sociétés de CR sont en quête de placements à risque et à rendements élevés. Les rendements qu’ils attendent dépendent de la maturité de votre start-up.

Dans cette optique, elles peuvent demander en retour 3 fois plus que leur investissement de départ dans le cas où elles investiraient juste avant que votre entreprise ne devienne publique ou ne soit achetée. Par contre, si la société de capital-risque investit un peu plus tôt que prévu, elle cherchera probablement à obtenir un rendement de 7X à 10X.

Les cartes de crédit

Généralement, ce n’est jamais une bonne idée de se servir de sa carte de crédit pour payer les dépenses d’entreprise. Il arrive que certains start-upers aient recours à cette méthode, car ils ont besoin d’obtenir de l’argent de manière rapide. Mais le risque est tout de même grand parce que vous sacrifiez votre pointage de crédit. L’accumulation des dettes de carte de crédit va nuire à votre entreprise sur le long terme, sans parler de vos finances personnelles.

Entreprendre nécessite un acharnement et de longues heures d’étude. Différentes méthodes s’offrent à vous pour réaliser votre rêve et vous aider à prospérer dans le monde de l’entrepreneuriat. Soyez tout de même conscient qu’une erreur ou une négligence peut nuire à l’ensemble de votre projet.

Continue Reading
Click to comment

Creation d'entreprise

L’Open Data, qu’est-ce que c’est et quel importance pour une Tunisie numérique ?

Published

on

Les Open Data, ou données ouvertes, sont des données auxquelles l’accès est totalement public et libre de droit, au même titre que l’exploitation et la réutilisation. De nos jours, ces données offrent de nombreuses opportunités pour étendre le savoir humain et créer de nouveaux produits et services de qualité, des applications web ou mobile et des APIs de développement. Cet article vous aide à découvrir l’Open Data et vous donne des exemples concrets d’utilisation.

Définition

Open Data ou données ouverte ou encore jeu de données est un terme qui désigne l’ensemble d’informations ou donnée libre d’accès auxquelles, n’importe qui à la possibilité de visualiser, partager avec tout le monde ou encore la possibilité d’utilisation et de consommation (téléchargement, l’utilisation via des APIs de développement par exemple…)

Critères

Les critères essentiels de l’ Open Data sont la disponibilité, la réutilisation et la distribution, et la participation universelle. Il s’agit là de la définition donnée par l’Open Knowledge Foundation en 2005.

Source : https://www.lebigdata.fr/open-data-definition
  • Disponibilité et accès : Les données doivent être pleinement accessibles, moyennant un coût de reproduction raisonnable. De préférence, elles se téléchargent sur Internet. La forme doit être confortable et modifiable.
  • Réutilisation et redistribution : Les données doivent être fournies sous des conditions permettant la réutilisation et la redistribution, incluant le mélange avec d’autres ensembles de données.
  • Participation universelle : Tout le monde doit être en mesure d’utiliser, de réutiliser et de redistribuer les données. Il ne doit y avoir aucune discrimination concernant les fins d’utilisation, ou contre des personnes ou des groupes. Par exemple, des restrictions non commerciales qui empêchent l’utilisation commerciale, ou les restrictions d’usage à certains secteurs, ne sont pas compatibles avec l’ Open Data.

Ces trois critères sont l’essence de l’ Open Data, car ils autorisent l’interopérabilité. L’interopérabilité désigne la capacité de différentes entreprises ou systèmes à travailler ensemble. En l’occurrence, l’interopérabilité est la capacité de mélanger différents ensembles de données.

Types et secteurs de provenance de données

Généralement les données ouvertes sont mise à disposition via des sites web publiques ou privés et maintenues par des divers organismes et secteurs.

Les secteurs qui fournissent les données ouvertes sont divers et variés, comme :

  • Transport
  • Secteur médical
  • Environment
  • Agriculture
  • Culture
  • Education
  • Science
  • Finance
  • Météo
  • Statistiques

Dans beaucoup de pays, comme la France, chaque grande ville expose un ou plusieurs sites web d’Open Data, comme par exemple https://opendata.paris.fr/ pour l’Open Data de la ville de Paris. Les données ouvertes sur le site web de Paris sont classées par thématique comme suit :

Source : https://opendata.paris.fr/pages/home/

Chaque thématique permet de détailler un ensemble de jeu de données avec des fichiers à télécharger, des courbes, des statistiques et des API de développement.

Son impact et utilité pour la Tunisie

Un problème majeur de la Tunisie est l’absence de l’information et de données dû au manque de la transparence d’un côté et des problèmes techniques dans l’infrastructure de collecte des données d’autre côté, cela présente un handicap pour le développement des applications web et mobile d’une Tunisie numérique ou d’un gouvernement électronique.

L’Open Data, es l’une des brique nécessaire pour construire l’infrastructure numérique de la Tunisie de demain, elle permet ainsi de faciliter le développement des services innovants se basant des statistiques et des données réelles.

Démarche de collect des données

Tout organisme d’une certaine taille collecte, génère ou maintient un important volume de données électroniques (bases de données, systèmes d’information cartographiques, registres électroniques, etc.).

Les données ainsi collectées seront exploitées au mieux par les services municipaux dans le cadre de leurs missions. Elles constituent également un patrimoine immatériel qui peut être mis en valeur pour l’ensemble de la collectivité :

  • Les chercheurs peuvent y trouver matière à nourrir leurs travaux et expériences,
  • Les développeurs peuvent créer des services innovants utilisant ces données,
  • Les citoyens et journalistes y trouvent des informations brutes,
  • Les entreprises peuvent fournir une valeur ajoutée à ces données, et ainsi créer de l’emploi et de la richesse pour la collectivité.

Source : https://opendata.paris.fr

Conclusion

La « Open Data » (données ouvertes) vise à obtenir de tout type de structure, et notamment des organismes publiques de la Tunisie, la mise à disposition de tous, de façon libre et gratuite, des données électroniques.

Continue Reading

Entreprenariat

Quelle est la différence entre une startup et une entreprise traditionnelle ?

Published

on

De prime abord, cette question peut sembler vaine. En effet, la startup peut se définir comme une entreprise ayant été créée récemment et qui évolue dans le secteur des nouvelles technologies à fort potentiel de croissance. Quant à l’entreprise classique, il s’agit d’une structure destinée à concevoir, à assurer la fabrication et la commercialisation de produits. La particularité de la startup tiendrait donc au fait que son activité porte sur les nouvelles technologies et qu’elle dispose de la capacité à se développer très rapidement. En réalité, les différences qui opposent ces deux structures sont beaucoup plus importantes.

La startup : une entreprise dont la forte croissance est inéluctable ?

En règle générale, les startups sont perçues comme des entités économiques provisoires et dont l’objectif vise à résoudre une problématique connue à l’aide d’une innovation mercatique. Elles se doivent donc d’anticiper les besoins ainsi que les objections des clients potentiels par rapport aux offres proposées par la concurrence. L’offre des startups doit être différente pour se démarquer de la concurrence.

Contrairement aux idées reçues, les offres présentées par les startups ne concernent pas forcément une innovation technologique. En effet, il peut tout à fait s’agir d’une nouvelle approche d’un produit existant.

La valeur des startups ne réside pas dans la technologie, mais dans la capacité dont dispose son fondateur et ses collaborateurs ou associés à anticiper les besoins et les attentes des clients. Pour connaître une forte croissance, une startup se doit donc d’avoir la faculté de découvrir les objections auxquelles elle risque d’être confrontée et d’y répondre du mieux possible.

Le modèle économique comme facteur de différenciation

La différence majeure entre une entreprise et une startup réside dans le modèle économique élaboré. Une entreprise établie depuis de nombreuses années a pour objectif d’appliquer son modèle économique. De plus, elle maîtrise ses produits et ses modes de production. Elle connaît également ses fournisseurs, ses clients, sa chaîne de distribution, etc.

Cette parfaite connaissance des clients et des produits permet à une entreprise bien établie de savoir quelle sont les activités quotidiennes à effectuer pour que son appareil productif fonctionne. L’entreprise repose donc sur le principe de la réplication de son modèle économique. Il est de même des employés qui doivent répliquer, de jour en jour, les tâches effectuées la veille.

Au sein d’une entreprise, l’innovation concerne uniquement les moyens de production : il s’agit d’améliorer l’appareil productif pour dégager plus de marges. Il n’est nullement question d’apporter des changements fondamentaux aux produits de l’entreprise dans la mesure où ces derniers génèrent des ventes tout en fidélisant la clientèle.

les startups sont conçues pour trouver un modèle économique qui puisse être répliqué. Celle-ci doit également permettre de générer des revenus importants, et ce, dans un délai très court. Il s’agit là de la différence la plus notable entre une entreprise dite « classique » et une startup.

Continue Reading

Entreprenariat

10 applications précieuses qui vont révolutionner votre startup et faciliter votre vie d’entrepreneur

Published

on

Lorsque vous démarrez en tant que petite entreprise, les prix peuvent facilement monter en flèche dans la recherche d’employés expérimentés et compétents pour combler toutes les tâches. Mais avec le marché florissant des applications d’entreprises, les solutions sont peut-être à portée de main. Vous serez peut être surpris de voir à quel point votre entreprise peut être gérée depuis votre smartphone ou votre Laptop.

Bien que la technologie ne puisse remplacer une personne réelle, elle peut certainement alléger votre charge de travail. En externalisant les besoins de votre entreprise via une application, non seulement vous gagnez du temps en vous concentrant sur les priorités, mais vous économisez également de l’argent en faisant en sorte que la technologie fasse le travail d’un employé rémunéré.

La liste ci-dessous répertorie 10 applications qui peuvent vous aider à réduire le stress, les coûts et à perfectionner votre entreprise avec des moyens de bord.

Trello : CRM pratique de gestion, Trello vous offre un nouveau point de vue sur tous vos projets, au bureau comme à la maison. Qu’il s’agisse de gérer une équipe, d’écrire un scénario épique ou de faire une liste de tâches, Trello est le compagnon idéal pour être actif et organisé. Avec Trello, vous pouvez : Créer des tableaux pour organiser toutes vos tâches. Utiliser ces tableaux seul ou inviter vos collègues à y collaborer. Personnaliser les flux de travail pour différents projets. Ajouter des check-lists de choses à faire. Attribuer des tâches à vos collègues et à vous-même. Joindre des fichiers de Google Drive et Dropbox. Importer des photos et des vidéos. Travailler hors connexion (les tableaux seront synchronisés automatiquement lorsque vous vous reconnecterez).

Beaucoup de startup couplent très souvent Trello avec Wunderlist, une application de to-do list vraiment bien faite et très intuitive. 

Wunderlist : Wunderlist vous aide à gérer efficacement votre to-do-list, travailler sur un projet ou planifier des réunions ou déléguer des tâches avec vos collègues et d’entamer des conversations relatives aux listes de tâches. L’application permet de synchroniser instantanément votre téléphone, votre tablette et votre ordinateur, afin que vous puissiez accéder à vos listes où que vous soyez.

Sage Expenses & Invoices : Conçu spécialement pour les petites entreprises, Sage Expenses & Invoices est une application gratuite destinée à garder une trace de toutes vos dépenses et transactions de votre entreprise en temps réel. L’application enregistre les arbres et le temps en gardant tout sans papier et stocké dans le nuage, rendant les enregistrements prêts pour que vous puissiez accéder à chaque fois que vous en avez besoin. L’application fonctionne conjointement avec son application sœur, Sage One, qui offre une aide en matière de facturation, de comptabilité et de flux de trésorerie et offre un moyen simple de travailler avec votre comptable.

CamCard : Si vous participez à des rencontres d’entrepreneurs et que vous récupérez des cartes de visites à tout va, c’est vraiment pratique.  L’application CamCard lit et enregistre vos cartes de visite, et se souvient de chaque personne que vous rencontrez dans un contexte d’affaires. C’est la solution idéale pour ceux qui ont beaucoup de cartes de visite ou qui aiment avoir un réseau social pour les affaires. Ça vous permet de réduire le désordre dans vos cartes et lire rapidement et précisément vos cartes de visite et les sauvegarder sur votre téléphone.

Square app : Avec la Solution de vente Square, tout ce dont vous avez besoin pour gérer et développer votre activité est intégré à votre solution de caisse. Vous pouvez effectuer le suivi de vos ventes et de vos stocks, gérer vos produits et consulter des analyses sur votre entreprise, le tout depuis votre point de vente. Vous pourrez : Garder une trace de toutes vos transactions réglées en espèces. Personnaliser les photos, noms et prix associés à vos produits. Appliquer des réductions et effectuez des remboursements. Accéder aux données de vente en temps réel ou à tout l’historique de vos transactions. Suivre vos stocks en temps réel. Connecter la Solution de vente Square à une imprimante de tickets de caisse.

Feedly : Peu importe votre domaine d’activité, il est important de faire de la veille. Se tenir informer de ce qui se passe dans notre secteur d’activité ou chez nos paires, concurrents, partenaires ou références sur le web, est un essentiel pour un entrepreneur. L’application va vous permettre de vous abonner au fil d’actualité de vos concurrents, sites ou blogs préférés. Plus besoin de parcourir site par site, pour rester à la page. Vous retrouverez tous les derniers articles, mise à jour ou nouveautés que vous avez décidé de suivre dans un même espace. Vraiment pratique et le gain de temps est considérable.

Slack : Slack pourrait être une alternative plus pro de Facebook Messenger et WhatsApp. L’application réunit, en un seul et même endroit, la communication et la collaboration pour une meilleure productivité. Vous pourrez faire avancer vos projets en rassemblant les personnes nécessaires, les conversations, les outils et les informations dont vous avez besoin. Vous pouvez accéder à votre équipe et à vos projets, que vous soyez au bureau ou en déplacement.

Vous pouvez utiliser Slack pour : Communiquer avec votre équipe et organiser vos conversations par thèmes, par projets, ou selon les besoins de votre travail. Envoyer des messages ou appeler toute personne ou tout groupe au sein de votre équipe. Partager, modifier des documents et collaborer avec les bonnes personnes. Personnaliser vos notifications pour rester concentré sur ce qui est important.

Genius Scan : Besoin d’une copie numérique d’un document papier essentiel? Genius Scan simplifie sérieusement le processus. Grâce à l’application gratuite, vous prenez une photo de ce que vous devez numériser, tel qu’un reçu ou un contrat, et elle est automatiquement convertie en JPEG ou en PDF. Vous pouvez ensuite envoyer le scan via votre application de messagerie sur votre téléphone portable, ainsi que l’enregistrer sur votre appareil pour une future référence. L’application dispose d’un service associé, Genius Sign, qui vous permet de signer, de remplir et d’annoter des documents.

UNUM : Compte tenu de la popularité indéniable d’Instagram, ce logiciel est devenu l’un des meilleurs outils de storytelling et communication visuelle. Avec UNUM, vous pouvez planifier vos publications de manière stratégique en organisant votre flux via une fonctionnalité Instagram et en planifiant des rappels pour les faire vivre. Mieux encore, l’application fournit à votre compte des analyses de base indiquant les heures et les jours permettant d’obtenir la meilleure portée pour votre contenu.

 Canva : Pour une startup qui démarre avec des soucis de ressources, les coûts de la communication visuelle et graphique peut constituer un obstacle.  Avec Canva, Que vous ayez besoin d’une affiche, dépliant, contenu Facebook et Instagram, vous pouvez créer des pour votre la communication digitale de votre startup même si vous n’êtes pas un pro du graphisme ! L’application vous offre l’avantage et le confort de concevoir un design à partir d’un modèle vierge ou gagner du temps en utilisant l’un des modèles prêts gratuit créés par des graphistes professionnels.

Les ressources humaines seront toujours essentielles dans la gestion d’une entreprise, mais la technologie peut offrir l’avantage du confort et de la réduction des coûts surtout pour les startups qui démarrent avec des budgets serrés. Il y a des projets qui nécessiteront impérativement l’expertise, mais pour ceux qui ne le font pas, utiliser ces applications peut aider à supporter une partie du fardeau.

Continue Reading

Tendances

Copyright © 2019 Tunisientreprendre.co